Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                                                  
J
'ai relu ce livre et ayant un esprit plus clair que lors du diagnostic, j'ai approfondi cette approche....car beaucoup de choses me parlent!

 J'ai choisi de concevoir ma pathologie comme le résultat de tout un enchevetrement relationnel où se mêlent biologie, culture et esprit. Lewis dit :" quand la maladie survient, elle est la solution créative à des problèmes dus à des déséquilibres et à la rupture de nos harmonies; on peut la considérer comme une tentative de guérir en partie couronnée de succés".Cette notion est reprise par beaucoup de médecins qui relient CORPS-ESPRIT-AME; Il nous reste à nous malades à découvrir les problèmes que cette maladie a aidé à résoudre et ensuite ceux qui restent à résoudre. C'est tout ce travail sur soi que nous menons avec toutes ces aides possibles que chacun choisit : EFT, relaxation, psychothérapie, développement personnel............ Le plus courant pour se guérir de ses douleurs passées est de PARDONNER surtout soi-même et en se construisant un avenir qui donne du sens et un but!

L'histoire permet de se centrer davantage sur le présent, de modifier notre état d'esprit de façon à ce que le passé ne nous hante plus autant et approfondir notre lien avec le divin et le plan spirituel:rétablir l'équilibre et l'harmonie, apprendre à prendre du bon temps, cultiver sa foi - tiens Janssen en parlait dans sa conférence de INREES- en notre capacité à guérir et à être bien; pour ce faire,il existe différents moyens: art-thérapie, la tenue d'un journal (  l'atelier écriture ) ,la méditation de pleine conscience, la visualisation, le qi gong, yoga .....

L'auteur (médecin psychiatre) propose à ses patients de faire le récit de la création de sa maladie car tout le monde a besoin d'un histoire de ses origines ( cela ancre); quand on est malade,il nous faut une histoire qui nous explique comment on s'est mis dans cet état et aussi pour  notre entourage qui a besoin de cette version ne serait ce que pour se rassurer que cela ne peut leur arriver(c'est un peu ce que l'on fait dans notre profil ? dans notre journal  ?) Grâce à la relaxation, une imagerie peut se présenter et contenir des indications sur la guérison "de l'intérieur": c'est la médecine narrative ou approche historiée. L'approche biomédicale prive le malade de son contrôle dans la guérison. La narration de cette création de la maladie peut conduire la personne à trouver des solutions pour être son guérisseur intérieur et envisager son voyage de guérison! quel beau programme! Plusieurs histoires sont proposées pour que le patient se réapproprie son rôle pour guérir.

Toutes sur le même schéma: Le héros, c'est le malade, la personne la plus importante c'est nous, nous sommes le héros de notre existence. Dans ces histoires ,le héros est confronté à un défi - comme le malade à sa maladie qui doit être vaincue. Après un temps d'hésitation, le héros choisit de relever le défi (c'est ce que nous faisons quand nous luttons contre la maladie). Le héros subit des revers, rencontre des obstacles qu'il arrive à vaincre, puis il se remet en question et amorce le changement grâce à des prises de conscience, des ressources qu'il découvre en lui et alors, il retrouve la FOI dans SA CAPACITE DE VICTOIRE , tente à nouveau et REUSSIT ! c'est cela le chemin de la guérison ! Cependant CHANGER, peu de gens y sont disposés, il faut que le changement en vaille la peine. De plus, toute transformation entraine le changement de l'entourage. Regardez ou relisez le magicien d'OZ ,
 Le message délivré est que tout ce dont nous avons besoin se trouve en NOUS, que nous avons toutes les qualités que nous recherchons ainsi que les réponses: C'EST NOUS MÊME LE GUERISSEUR.
Mulan ,  plus proche de nous, montre le même schéma: en relevant le défi, en devenant guerrière, elle réussit à transforme la Chine .Le changement commence par la reconnaissance d'une différence, càd se demander qu'elle est la différence entre ce que l'on est aujourd'hui par rapport à ce que l'on était avant la maladie ( prendre conscience des bienfaits de la maladie). Est ce que sans la maladie, nous aurions fait ces changements???  nous les conserverions??? Il s'agit de les conserver et se réapproprier ce qui nous manque ( sans revenir en arrière car on va de l'avant ). Là également, on se rapporte aux travaux d'Einstein car la philosophie suit la physique , avec les preuves de l'interconnexion.

L'auteur rappelle l'importance du groupe: les groupes se forment grâce aux histoires que les gens s'y racontent et les membres se servent des réactions comme feed back: le fait d'exposer son histoire et d'y être entendu et reconnu fait partie intégrante de la santé et du bien -être; c'est cela la force que nous puisons sur Guérir, FB, nos blogs.. auxquels nous sommes tant attachés. Cependant, l'auteur met en garde contre certains groupes de soutien qui maintiennent les gens ,malades et les laissent se considérer toujours comme tels!
  Il me reste à vous encourager à lire ce livre qui même s'il enfonce des portes ouvertes pour beaucoup, est un livre " à mettre dans toutes les mains "  et à revoir le magicien d'OZ?  MARIELEA

Tag(s) : #Une selection de Ma bibliothèque

Partager cet article

Repost 0