Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Encouragée par l'astuce de Mélilotus, je viens d'acheter du thé blanc bio!
 Voir
http://site.voila.fr/vi-cto-rieuses/accueil.html, l'astuce N°4!

C'est un Thé composé du bourgeon et des deux premières feuilles de la branche du théier, prélevées au printemps, qui ne subissent que deux opérations : le flétrissage et le séchage immédiat.
On l'appelle thé blanc en raison de la couleur de ses feuilles claires, d'un blanc argenté, ainsi que du duvet qui les recouvre. Originaire de la province de Fujian, en Chine, c'est un thé fin, fleuri et très agréable pour la soirée. Je vous confierais mes impressions dès dégustation; il semblerait que son goût soit à part...

Surtout, je cherche vainement s'il est aussi riche en polyphénols que le thé vert!

Les polyphénols du thé: Le thé contient 15 à 30 % de polyphénols.

Près des trois-quarts des polyphénols appartiennent au groupe des flavanols, couramment appelés tanins, et largement représentés par des catéchines  dont la plus importante est l'épigallo-catéchine (EGC) et son gallate (EGCG). Une grande partie des polyphénols et flavonoïdes sont oxydés et transformés, lors de la fermentation, en substances solubles qui jouent un rôle important dans la qualité de l'infusion. Leur teneur est importante dans les jeunes pousses et justifie les règles de la cueillette traditionnelle.


Les catéchines :

Ce sont les polyphénols principaux du thé vert. Le thé vert présente une concentration en catéchines très nettement supérieure à celle d'autres aliments comme les pommes, le raisin et leurs boissons dérivées. La faible fermentation de ce type de thé, contrairement au thé noir, lui permet de garder une grande partie de ses catéchines intactes. Dans le cas du thé noir, les catéchines se transforment par polymérisation en théarubigines et théaflavines.
Thé vert = 70% catéchines, 20% flavonoïdes polymériques, 10% flavonols.
Thé noir = 70% théarubigine, 12% théaflavine, 10% flavonols, 8% catéchines.
La catéchine la plus abondante dans le thé est l'épigallocatéchine gallate (EGCG).

Les thés verts n'ont pas tous la même teneur en EGCG : les thés verts japonais par exemple en contiennent plus que les thés verts chinois.

Les catéchines jouent un rôle anticancer, et sont de puissants anti-oxydants qui aident à prévenir les maladies inflammatoires et coronariennes.Plusieurs études épidémiologiques suggèrent que les personnes buvant régulièrement du thé vert ont des cancers moins fréquents et moins graves. Des chercheurs ont examiné de quelle façon l’EGCG affectait la cyclooxygénase (Cox-2) dans des cellules humaines de cancer de la prostate. La surexpression de la Cox-2 a été impliquée dans de nombreuses maladies incluant les cancers. Ils ont démontré que l’EGCG inhibe la Cox-2 sans affecter l’expression de la Cox-1 dans les cellules humaines de cancer de prostate, qu’ils soient ou non dépendants des androgènes.
Dans une autre étude, l’EGCG de thé vert a affecté l’activité et l’expression du PSA (antigène spécifique de la prostate). Celui-ci est capable d’affecter la migration des cellules – les métastases – ou d’autres processus important du cancer.
Cela nous le savons bien!

Alors, quid du thé blanc et son taux d'EGCG ? Je sais que la forte fermentation des thés noirs font que leur teneur est plus faible ! alors, le thé blanc n'étant pas fermenté, sa concentration devrait être plus importante même que celle du thé vert?

Pour savoir si votre thé  est fort en EGCG link
Sencha Uchiyama : EGCG : 7.30 gr/100 gr 
  
  Source: 
http://www.humanithe.com/

Pour voir "ma toute première fois avec le thé blanc": link

 

Tag(s) : #Je me nourris santé

Partager cet article

Repost 0