Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


 En cette période de crise, de rentrée, de craintes du virus H1N1.…., c’est à NOUS de trouver les moyens de regarder notre vie et le monde avec plus de douceur. 

J’avais déjà fait un billet dans cette veine, je réitère pour me convaincre! Nous sommes responsable de nos émotions et de notre vie. TRANSFORMER L’INQUIETUDE EN SUCCES!    Modifier mes pensées négatives.... 
 
Le psychothérapeute Alain GAMICHON suggère l’exercice de la VIGILANCE!

KESAKO? Il s’agit de repérer ses « mantras négatifs » et de les interroger en se demandant ce qu’ils nous apportent, d’où nous viennent-ils, nous donnent ils de l’élan…. Puis de les SUPPRIMER , comme de mauvaises et anciennes croyances! Ce n'est pas vivre dans ma bulle rose, choisir de ne plus - moins!  - me laisser contaminer par la morosité ou émotivité ambiante!

 La psychosociologue Dominique PICARD, elle conseille de veiller sur notre vie relationnelle.
Comment? Dans l’ ECHANGE, en étant attentif à donner autant que nous recevons et inversement: du temps, des compliments, des attentions… afin de ne pas créer de dépendances ou de la domination.

- Avoir de la RECONNAISSANCE en acceptant l‘autre comme étant différent de nous; beaucoup de conflits viennent de ce que nous souhaitons transformer l‘autre à notre façon -souvent pensons nous, pour son bien

- Etre en CONGRUENCE, c’est-à-dire, avoir un discours en adéquation avec notre ressenti, être vrai, sans faux semblants; J’ ai décidé d’en finir avec les faux semblants! Belle résolution de rentrée, me direz-vous! Faites un rapide zoom- arrière: depuis ce matin, combien de fois avez-vous « menti » sur votre état général? Avez-vous accepté de faire des choses que vous n’aviez pas envie de faire? Rien de plus compréhensible quand on sait comme nous tenons à ce que les apparences soient à sauves et combien nous avons peur que l'on nous aime plus!


Autre résolution, tirée de la communication non-violente:
 Dire à l’autre ce que je veux qu’il fasse et non ce que je ne veux pas qu’il fasse! Cela s’appelle «  LE LANGAGE D’ACTION POSITIF ». De cette façon, j’assume clairement mon désir et laisse à l’autre le choix d’assumer le sien.



Utopique? Non, mais cela demandera une attention, un centrage sur soi, un respect de soi et des autres! Au moins d’y être très attentive!

Et pour finir sur une note humoristique, cette blagounette de VOUTCH , un auteur qui me fait beaucoup rire !
Tag(s) : #Au fil de ma mue

Partager cet article

Repost 0