Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Je dévore les livres de Arnaud et Denise Desjardins..en plus de ceux de Gurdjieff .. un régal, et un vrai travail..

J'ai retenu cet ouvrage : Denise Desjardins réalise un parallèle entre la philosophie et l'enseignement de Pic de la Mirandole. Je ne connais pas bien le duc de la Mirandole , Giovanni Pico della Mirandolla , philosophe, théologien, humaniste italien du XVème : il effectua une synthèse d'Aristote, et de Platon à partir de la foi chrétienne et souhaitait concilier les arts libéraux - grammaire, dialectique, rhétorique (pouvoir de la langue) et arithmétique, musique, géométrie et astronomie (pouvoir des nombres ) - la philosophie morale - éthique - et la théologie ; ce qui lui valut d'être considéré comme hérétique par le pape Innocent VIII. Il est aussi l'un des fondateurs de la kabbale chrétienne.

 

Il souhaitait " rendre l'âme parfaite " qui selon lui est «le but ultime de nettoyage de l'esprit et la thérapie des passions ( émotions). »
Quelques extraits :  « ..  bridant l'impétuosité des passions par la science morale, dissipant les brouillards de la raison par la dialectique, éliminant la crasse de l'ignorance et des vices : nettoyons notre âme .. » .Il a écrit cela à 24 ans ! .

 

 Nous sommes libres de nous comporter comme nous le voulons, devenir ce que nous souhaitons mais avec la restriction de rester digne de son statut d'Homme. Swami Prajnanpad disait : « Non par devoir, mais parce que c'est conforme au sentiment que j'ai de ma dignité et que je ne peux agir autrement ». Epictète disait la même chose: « Vous serez libre de votre destin si vous êtes libre de votre mental » .

  Nous sommes porteur de germes dont il est de notre devoir de faire fructifier , de devenir ce que nous devons devenir, nous défaire de ce qui n'est pas nous. C'est le but de toutes les écoles de philosophie : avoir la Paix. Pic de la Mirandole écrivait : « La philosophie apprend à dépendre de sa conscience plutôt que des jugements du dehors ».

Progresser sur la voie , ce n'est pas surajouter des couches mais au contraire ! C'est en enlever pour retrouver le centre originel. C'est également l'objectif de beaucoup de thérapies : enlever nos masques, nos cuirasses .. je songe à Lise Bourbeau en développement personnel, Marie Lise Labonté avec la MLC , Isabelle Filliozat.. et consorts..

Denise Desjardins conseille à partir de son expérience avec des Sages , de se servir de la pensée imaginative pour prévoir et préparer sa journée le matin et en pratiquant un examen de conscience le soir afin de discerner les erreurs et les progrès. Swami avait une belle maxime que j'adopte gaiment : " J'ai fait ce que j'avais à faire, j'ai donné ce que j'avais à donner et j'ai reçu ce que j'avais à recevoir ". Epitecte rejette la procrastination.. en remarquant que si c'est bon pour demain, pourquoi attendre ? ce sera encore meilleur pour aujourd'hui.

 

La philosophie est vide si elle ne permet pas de guérir l'Homme de ses passions (émotions).

Sénèque encourageait à n'agir que sur ce que l'on peut, sur ce qui est intéressant pour nous sinon « .. tu es stupide.... sache que c'est comme si tu désirais une figue pendant l'hiver » . Cela rappelle la prière de la Sagesse..

Le présent n'est que la continuation du passé. Aujourd'hui se crée à partir d'hier. Ce qui se plaque sur le présent se projette sur le futur.

Refuser le présent pour que le futur soit conforme à nos vœux, que les autres soient comme nous les souhaitons, répondent à nos attentes, vouloir que les événements ne soient pas ce qu'ils sont.... n'est pas la bonne attitude . Alors comment faire ? dire OUI  ! Difficile ! Que faire lorsque c'est le NON qui l'emporte ? Quand les émotions nous submergent, nous font couler ? Que nous dramatisons à l'envie ? Comment agir quand ce sont dans nos peurs enfantines , de notre soif d'amour, de tendresse que naissent ces émotions ?  N1883--2-.jpg

  Je sens bien que méditer, faire taire le mental, se concentrer ,faire le vide, rabattre son caquet à l'égo, faire disparaitre ses désirs, faire ascèse, suivre strictement les diktats d'un gourou .. ce n'est pas la solution.. pas suffisant .. trop facile.. Aujourd'hui, ce n'est plus  comme dans les temps anciens où écouter les enseignements et s'imprégner des textes faisaient l'affaire ! A cause des carences en spiritualité des familles, l'insécurité affective , intellectuelle des enfants qui ne sont plus suffisamment nourris en affection .

Alors comment s'en sortir ? il y a des exercices préconisés par les Stoïciens, les Epicuriens, Swami Prajnanpad ..: l'introspection poussée et selon la tradition indienne l'étude des samskaras ( impressions du passé ) et des vasanas. C'est l'objectif du LYING , à mi-chemin de la psychanalyse : découvrir et connaître son passé enfantin.

 

Elle explique la méthode, le travail suivi et parfois ardu  qu'il est nécessaire de réaliser. Il ne suffit pas de connaître l'événement "traumatisant ", il est nécessaire de corriger , d'être attentif dans sa vie de tous les jours et travailler à changer sa façon de réagir. Cela m'évoque la théorie des " élastiques " chère à Isabelle Filliozat (des élastiques qui ramènent à quelque chose d'autre, la réaction étant démesurée et inappropriée et les collections de timbres )

Denise D. démontre qu'Acceptation n'est pas démission, que lâcher -prise n'est pas laisser aller, que détachement ne signifie pas indifférence. Les "révélations de LYING ne doivent pas être des fausses excuses pour ne pas agir .. ce qui se passe souvent avec la psychothérapie : les personnes connaissent bien les tenants et les aboutissants de leur mal -être et/ou malheur, et pourtant ils ne sont pas guéris.. parce qu'ils n'agissent pas.

C'est un livre relativement pratique, même si le lying ne se pratique pas seul.

Ce livre - comme tous ceux de Denise D. sont très personnel, j'ai l'impression qu'elle s'adresse au lecteur , c'est agréable . J'ai beaucoup aimé la postface : " et, pourtant , j'ai fait du lying ": un petit journal qu'elle intitule " élucubration d'un promeneur solitaire ".

Tag(s) : #Une selection de Ma bibliothèque

Partager cet article

Repost 0