Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce Néologisme a été crée par Caycedo en  1960 à partir du grec: Sos = harmonie, phren = sérénité et logos = science . Je suis déja diplomée en sophrologie obstétricale..  et je fus attirée par cette pratique par le Docteur Bérengère Arnal qui anime des cours de sophrologie pour des femmes atteintes de cancer du sein de son association "auseindesfemmes", lors de mon "coup de tonnerre dans mon ciel azuré. J'ai pris  contact avec elle pour créer la même chose dans ma ville .Elle fut fort aimable et disponible, de très bons conseils.. Ce projet m'a attiré un temps..depuis il a fort évolué!  

Qu'est ce que j'aime dans la sophrologie ? Ce n'est pas qu'une technique de relaxation. La définition du docteur Raymond Abrezol me plait: « La sophrologie est l'étude des phénomènes qui permettent à la conscience humaine d'être transcendantale, l'un de ses buts est de renforcer le côté spirituel ».  La sophrologie est vue comme une science de la conscience, une philosophie, une voie de recherche, un art de vivre, une thérapeutique. C'est, aujourd'hui, une nouvelle pratique d'accompagnement psychologique, à mi-chemin entre la psychothérapie, l'analyse comportementale et la psychanalyse. Elle est une thérapie globale (coeur, corps et esprit), une voie de changement.

Alfonso Caycedo, neuropsychiatre à Barcelone en 1960, utilisant l’hypnose et  s’y trouvant à l'étroit, créa la sophrologie. Son épouse pratiquait le yoga, il s'initia à la méditation et  respiration énergétique enseignées dans les ashrams hindous, qu’il ramène d’un voyage en Inde et au Tibet, et qu’il adapte à l’esprit occidental.

 

Il existe deux courants depuis 1985 :

- La sophrologie caycédienne, basée essentiellement sur la relaxation dynamique dite de  Caycedo, entend développer la conscience en sélectionnant le vécu positif en tant que phénomène c'est-à-dire qu'il s'établit sur le vécu. La phénoménologie est une philosophie qui développe une attitude qui permet de faire table rase de tous les concepts appris jusqu'ici, suspendre tout esprit critique ou analytique et tout jugement pour se concentrer que sur le vécu de l'expérience présente, ici et maintenant. On peut regretter que  Caycedo campe sur ses positions et ne veuille pas tenir compte de la psychanalyse et autres apports de l'analyse. Il demeure en Andorre où doivent se rendre les sophrologues qui veulent faire reconnaitre leur diplôme breveté comme caycédien.  

- La sophrologie  analytique bio-énergétique instituée par le docteur Jean-Pierre Hubert est « découvrante ».Ce courant est alimenté par les recherches psychanalytiques de  Sigmund Freud et le travail analytique de Alexander Lowen qui ont fait émerger des développements thérapeutiques  complémentaires de la sophrologie caycédienne.Elle a pour principe et pour objectif d'utiliser l'expression corporelle et de laisser venir l'émotion pour trouver la voie de la conscience la plus ouverte en vivant et en évacuant le vécu existentiel négatif, douloureux. Le mérite de cet élargissement est de permettre d’utiliser l’inconscient du sujet, de lui faire prendre conscience de son Moi authentique , de retrouver ses valeurs fondamentales  sans être dans l’illusion , ce qui lui  donnera un véritable sens à sa vie .

  La sophrologie trouve ses origines dans la philosophie grecque- Socrate et de Platon -,l'hypnose, le training autogène du Dr Schultz, la phénoménologie de Edmund Husserl, de Martin Heidegger, la bio-énergie de Lowen, la psychanalyse de Sigmund Freud ,de Jacques Lacan,  de Carl G. Jung ( J'ai déja eu les cours sur ces sujets, ce fut très, très riche évidemment) et des liens avec les philosophies orientales: le yoga,le hatha-yoga, le yoga-nidra,la méditation bouddhiste, le tantrisme, le zen...En 1972, lors du premier congrès mondial de sophrologie, les moines et les yogis invités reconnaissent la naissance d'un «yoga occidental» (yoga en sanskrit veut dire: union). Est-ce aussi ce lien Orient-Occident qui m'attire ?
 La sophrologie par sa capacité d'adaptabilité, par sa prise en compte des difficultés inhérentes à la vie, participe à faire sentir, ressentir, penser  sous un angle nouveau afin de voir le monde, non plus comme on le voudrait ou l'imaginerait  mais comme il est vraiment. Elle intègre le précepte écrit sur les portes de Delphes "Connais toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux "car en devenant l'objet de sa propre recherche et d'observation, le pratiquant peut alors comprendre aussi l'espace du dehors auquel il appartient. Relire une autre chronique sur le sujet ?

Nous possédons tous, au fond de nous la nature de Bouddha ! cet espace est joie, calme, sérénité. La pratique de la sophrologie permet d'y accéder. Elle accroit la disponibilité, le calme intérieur, en établissant une relation plus profonde avec soi-même et ses objectifs. La conscience du corps est le premier pas vers la conscience de soi au niveau physique, émotionnel et intellectuel. «Le schéma corporel est la base de la conscience.» dit Caycedo. C'est pour cela que les vivances se font soit assis - pieds bien ancrés- soit debout, jamais couché.

 

Lors des cours, nous pratiquons beaucoup de vivances. Certaines peuvent durer jusqu'à 1h30. Nous avons aussi pratiqué le training autogène de Schultz, la relaxation neuro- progressive de Jacobson.. Ce sont toujours de belles expériences car le groupe dynamise et potentialise les effets.

Nous avons déja pratiqué les 3 kryias qui sont des techniques de nettoyage issues du yoga: le tratak, le nauli- barattage du ventre-  et le Jala neti- expérience inédite pour moi , qui m'a laissé interdite .. je le pratique presque quotidiennement depuis.

Mes compagnons de route -nous sommes 9 dont 2  en supervision - c-à-d qu'ils ont  fini leur cursus et ont déja un cabinet - ont des parcours différents et des projets personnels mais tous, ont un grand désir de progresser personnellement. Je crois que cette démarche est indispensable pour être thérapeute; Sans ce cheminement , sans cette conscience de soi ,le risque est trop grand de se calquer sur le patient, de le "manipuler " et ainsi lui manquer de respect dans sa propre évolution.Le certificat de sophrologue s'obtient en 2 ans, le Diplôme de Praticien en Sophrologie après 2 années en plus, et la 5 ème année consiste en une Formation en Psychopathologie clinique et Ecoute en Psychopathologie afin d'obtenir le titre de psychothérapeute.

J'ai un beau projet  .. comme Dieu me prête Vie.. qui évolue et prend forme. 

 

 

Tag(s) : #Au fil de ma vie, mes fantaisies..

Partager cet article

Repost 0