Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Même les produits solaires bio! Pas assez efficaces contre les uva A, inquiétants par la présence de nano-particules..
Les produits solaires sont de crèmes , des émulsions , une huile, contenant soit des filtres synthétiques, soit des filtres minéraux. En cosmétique écologique, seuls les filtres minéraux sont autorisés. Selon leur origine, on distingue:
-les filtres organiques ( chimiques ): ils laissent pénétrer les rayons dan sla peau et annulent leur nocivité, 20 mn seulement après l'application. D'où le délai recommandé par les fabricants avant l'exposition!
-
les filtres minéraux sont une sorte de réflecteur qui repousse les UV et les empêchent de rentrer dans la peau.
Bien sûr, les filtres chimiques sont plus agréables à appliquer.. ils ne laissent pas de traces blanches .. je me souviens d'une crème qui me donnait le masque de actrice Nô..Plus discrets, les filtres chimiques ont beaucoup , beaucoup d' inconvénients : ils sont retrouvés dans les urines, le lait maternel, et favoriseraient l'expression du gène impliqué dans le cancer du sein source: Additive estrogenic effects of mixtures of frequently used UV filters on pS2-gene transcription in MCF-7 cells.. D'autres influent sur la densité osseuse, le poids de la thyroïde source:Endocrine activity and developmental toxicity of cosmetic UV filters--an update..
Sur le plan de l'environnement, ils polluent ( un été au Mexique, lors d 'une plongée dans des cénotes , il nous fut demandé de ne pas mettre n'importe quel produit
solaire afin de ne pas polluer.. cela m'avait interpellé car je n'étais pas au fait de ce risque, j'avais trouvé cette attitude ô combien responsable . Depuis, j'ai appris Very Happy )
Afin d'éviter ces risques, il reste les filtres naturels tels que l'oxyde de zinc, le dioxyde de titane, deux minéraux utilisés comme réflecteur d'UV... Ce sont eux qui nous transformaient en chefs Sioux ou en acteurs Nô, en laissant des traces blanches sur la peau.. Aujourd'hui cet effet est discret: les laboratoires ont trouvé la solution : ils ont micronisés si finement les particules qu'elles deviennent invisibles. Et c'est là que le bât blesse.. nous tombons pourrait- on dire de Charybde en Scylla.. Ces particules sont de l'ordre du 100 nanomètres.. elles sont du domaine de la nanoparticule! A cette taille, ces particules pénètrent dans les cellules et là, que font elles ? nul de sait ! Alors les labels "cosmétiques bio" ont fixés une barrière de la taille des nanoparticules de 100nm.. là aussi, un choix doit se faire! En ce qui me concerne, je préfèrerais les nanoparticules limitées ( à ce jour , à cette taille, aucun problème n'a été détecté) aux filtres chimiques qui eux ont faits leurs preuves.. Mad certes, il y a un risque..
Il y a aussi le problème anti UVA et anti UVB.. les UVA étant ceux qui pénètrent plus profondément dans la peau et les UVB sont responsables des coups de soleil..

Weleda est tellement sceptique qu'il a stoppé sa gamme solaire.. Logona a hésité mais les chercheurs ont trouvés un nouveau process pour réussir à sortir une crème sans nanoparticules et protectrice contre les UVA

Alors pour notre famille, ce sera LOGONA....
• ils filtrent toute la gamme des UV
• ils sont actifs dès l’application car ils reflètent les UV sur la peau
• l’efficacité de la protection est longue sauf en cas de bain prolongé, frottement ou forte transpiration…
• ce sont des filtres naturels sans nanoparticules et sans traces blanches à priori..

Tag(s) : #Mes atouts- Santé

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :