Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Beaucoup d'études contradictoires sur le sujet: qu'en est il ? une grande étude parue dans "Archives of international Medecine"- une des revue du JAMA - semble clore la polémique.  Fei Xue et coll, du Brigham and Woman's Hospital et des chercheurs de Harvard  Medical School(Boston),  confirment  que le tabagisme féminin avant la ménopause semble lié à une hausse, modeste, du risque de cancer du sein, surtout s'il a été commencé avant la première grossesse. Mais à l'inverse, la cigarette semble protéger discrétement la femme ménopausée !!!

Ces résultats sont fondés sur l'étude d'une  grande cohorte d'infirmières , la Nurse's healthy Study; 3 005 836 personnes-an sur 30 ans .Après ajustements, le risque relatif de cancers invasifs du sein est de 1,06% chez la femme fumeuse par rapport à la non-fumeuse. L'incidence de la tumeur est liée au tabagisme actuel ou passé, à la durée de l'intoxication et au nombre de paquet-année.

Chez la femme ménopausée, le risque s'inverse: il s'abaisse à 0,93 pour chaque augmentation de 20 paquets-année. La diminution du risque est liée à l'effet antiestrogénique de la cigarette qui abaisse davantage le taux des oestrogènes déja faibles.Avant la ménopause, cette effet est insuffisant pour combattre l'effet tumorigène des oestrogènes.Les chercheurs ne notent aucune relation entre le tabagisme passif subi durant l'enfance ou à l'âge adulte.Cependant, il majore la nocivité du tabagisme actif. Et en général, les fumeurs fument entre eux... 

 L'action toxique du tabac provient des agents carcinogènes de la fumée. Ces agents traversent les membranes de l'alvéole pulmonaire, parviennent au tissu mammaire via la voie sanguine. De plus, étant liposolubles ,ils sont stockés dans les tissus adipeux du sein, et métabolisés , activés par l'épithélium mammaire.

Que ces conclusions n'encouragent pas les femmes ménopausées à fumer.. les effets délètères du tabac sont nombreux, quel que soit l'âge.  66 000 décès annuels sont liés au tabac en France et 5 millions dans le monde ! Selon OMS, ce seront 8 millions de personnes qui succomberont du tabac d'ici 2030..

 Un arrêt total et immédiat du tabac  réduirait de 30% la mortalité par cancer dans les 50 ans à venir.

 

Source: Arch Intern Med 2011; 171 [2] :125-133 « Smoking May Be Associated With Increased Risk of Breast Cancer »,

Tabac

Tag(s) : #Quoi de neuf en cancérologie?

Partager cet article

Repost 0