Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://3.bp.blogspot.com/_TVyhHDNnGnE/SwlK52bo6AI/AAAAAAAAB7o/bYUe7kRH3-c/s400/3eiax8eh.jpg  Connaissiez - vous  l'origine du mot  EMOTION? 
  E pour ex- : en dehors 
  Motion pour  motus - mouvement - et movere: bouger .
  Traduction: mouvement de la vie en soi vers l'extérieur.
   Les émotions sont la vie et doivent s'exprimer et non, s'imprimer.

Grâce à un  post d'un article précédent , j'ai souhaité approfondir mon approche  sur le sujet des émotion et nos enfants!

Trop souvent, ils sont affublés de qualificatifs: il est coléreux, il est menteur, il est....
L'enfant vers 2 ans , utilise le "je" pour se désigner. Il en a fini de se nommer par son prénom. Il affirme ainsi son identité, son individualité, en exprimant ce qu'il veut, ce qu'il ne veut pas, ce qu'il vit.

http://farm2.static.flickr.com/1417/1437542973_5c984d920e.jpg?v=0Le "2 ans 1/2" se gargarise de ce "JE" , il exprime  ce qu'il ressent . L'adulte, dans le rationnel, dans son mental, justifie ce que l'enfant lui dit, il n' écoute pas le JE.
Lorsque Agathe , 2 ans et demi dit à  Carla, sa maman : 
   " je ne veux pas que tu ailles travailler! " , ou lorsque  Hugo , 3 ans, affirme  à Lisa  "je ne veux pas aller me coucher ".. que font - elles ?  Carla explique qu'elle doit aller travailler pour gagner leur vie, payer le loyer, les factures, les vacances.. (  Françoise Dolto a dit de tout expliquer aux enfants  ..), elle peut même lui dire qu'il est grand, qu'il sera bien à la garderie.. et Lisa , elle, dira qu'il doit dormir car il doit se lever tôt pour aller à l'école, elle peut même ajouter qu'il est fatigué...
Oui, les adultes savent tout, et mieux que les enfants ! Pourquoi leur donne- t -on toutes ces réponses ? l'enfant ne faisait que donner son ressenti.. il ne voulait pas polimiquer .. en lui répondant ainsi, nous lui prouvons qu'il a tort de sentir cela, que son ressenti n'est pas important.. son "je " n'est rien.

D'où vient cette pratique ? parce que nous avons peur.. oui peur, nous souhaitons clore l'affaire, résoudre le problème. Par bonheur, ayant toujours été férue de psy, de Dolto et Dobson  et de lecture, je n'ai pas ou peu agi de la sorte.. je pratiquais la technique de la redite, de la reformulation, beaucoup plus reposante , en fait.. qui consiste à renvoyer la question ou l'affirmation..
Pourtant je suis  peu à l'aise avec mes émotions..   j'avais appris.. sinon, sûr que j'aurais réagi comme presque tous les parents et même certains éducateurs, professeurs d'école... pourquoi agissons- nous ainsi ? selon les psy, parce que nous sommes enfermés dans nos émotions,  si loin , que nous ne souhaitons pas aller les y chercher. Nous ne voulons pas nous laisser émouvoir. Nous aurions peur de voir débouler nos affects refoulés et nous déborder. Il est utile de se demander ce que nous avons vécu au même âge, et sortir de notre prison..Et cela, c'est une autre histoire..

Cependant, cette individualisation ne se fait pas sans heurt .. les parents qui souhaitent toujours être de bons parents, ont beaucoup de mal à accepter cette transformation, cette affirmation de soi.

http://www.infobebes.com/var/ibb/storage/images/enfant/nutrition/astuces-de-mamans/pas-de-caprices-a-table/astuces-pour-un-repas-sans-caprices/137318-16-fre-FR/Astuces-pour-un-repas-sans-caprices_carre_full.jpgCombien de parents sont désarçonnés par le "caprice" que fait leur enfant pour manger "sa" compote dans "son assiette Babar" ... le parent ne perçoit pas l'importance de cette volonté qui lui semble hors de proportion. Cela lui complique la vie du moment!

Pourtant, à travers ce désir, l'enfant se cherche, montre  ses préférences et les exprime, et cela en se
différenciant des autres. Tant d'adultes ne savent pas choisir, hésitent entre l'un ou l'autre, s'en remettent au choix des autres.. car ils ont du mal à affirmer leur identité. Est ce là, l'origine du mal ?

Je suis persuadée que vous vous dites: " et bien ,tout permettre? tout leur passer ? " Non, ce n'est pas de cela qu'il est question.. il y aura une suite 

Tag(s) : #Au fil de ma mue

Partager cet article

Repost 0