Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour réussir sa vie à deux, il faut déjà être 1.. le partenaire est la personne idéale pour se faire grandir , se découvrir...je l'avais déja appréhendé et mentionné .  Cela m'a permis de revisiter des grands classiques de la psychologie, du développement personnel, d'autres notes, articles, posts  que j'avais fait.. Il n'y a pas de hasard..

 Un livre découvert par hasard dans ma seconde maison – vous savez ma libraire lol- et qui va bien au delà de mes espérances.. j'y ai découvert, redécouvert des tas de notions, de réflexions, de pistes, d'explications  sur devenir soi – même, l'impact de nos relations avec notre mère, notre père, nos fils, nos filles..

Guy Corneau décrit avec intelligence, de manière très pointue , argumentée , la façon dont se structure notre personnalité.

Père silencieux, inceste affectif, femme blessée, filles du silence. Couple mère-fils, relation père-fils, mère-fille et père-fille : autant de sujets abordés qui nous permettent de comprendre ces histoires de couples.Ce qui me tentait dans ce livre - j'ai été récompensée au dela de mes espérances, sur beaucoup d'autres thèmes - c'était le rôle de la mère .

L'ouvrage est profond, de qualité, optimiste, constructif et accessible. Il invite à l'introspection tout en proposant des solutions, des voies de guérison. Un bien bel ouvrage.

 

Présentation de l'éditeur: Rien n'est plus complexe que l'amour et la vie à deux ! Nous sommes souvent dominés par l'égoïsme, la peur, la dépendance, la colère... Les relations parents-enfants conditionnent directement nos choix affectifs, soit parce que nous recherchons un modèle, soit parce que nous le fuyons.
Guy Corneau nous apprend tout simplement que pour aimer l'autre, nous devons commencer par nous réconcilier avec nous-même. Prendre conscience de nos blessures et en guérir. Alors seulement nous pourrons recevoir et donner, et connaître un amour harmonieux.

Quatrième de couverture " Qu'il est difficile d'aimer ", chante Gilles Vigneault. En effet, rien de plus difficile que l'amour, rien de plus complexe que la vie à deux. Les relations parents-enfants conditionnent directement nos choix affectifs et viennent se répéter sur le terrain amoureux. Ainsi, le silence d'un père peut produire " une femme qui aime trop " ou l'excès de sollicitude maternelle fabriquer des hommes qui ont peur d'aimer. Lorsque ces deux-là se rencontrent, c'est le couple impossible, l'impasse. Alors, n'y a-t-il pas d'amour heureux ? Si, répond Guy Corneau, mais à condition d'accepter que les conflits soient autant d'occasions de prendre conscience de nos blessures et d'en guérir. Tel, est l'enjeu de l'amour : pour parvenir à " être unis en continuant d'être deux individus à part entière, être deux sans cesser d'être unis ", chaque être doit d'abord construire sa propre individualité sur des bases solides. L'amour est une alchimie complexe qui ne peut " prendre " que lorsque chacun a conquis une véritable intimité, avec soi-même.

 

tableau de Magritte: lovers

Tag(s) : #Une selection de Ma bibliothèque

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :