Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Méditer tous les jours 30 à 40 mn, ce n'est pas cultiver son égo mais plutôt accorder son être comme un instrument, avant d'en jouer.

La pleine conscience est un mode mental à être engagé dans le moment présent sans évaluation, ni réaction émotionnelle, ni jugement.
Plus de 250 centres médicaux à travers le monde offrent maintenant des thérapies basées sur la pleine conscience pour  la gestion du stress, la dépression et autres pathologies.

Combien de fois, vous êtes-vous retrouvé à destination, en vous interrogeant sur le comment ? D’être à vous demander ce que votre interlocuteur vous a dit ? Parce que soudain, vous veniez de prendre conscience que vous n’en aviez aucune idée !

 

Ces constats sont les symptômes d'un esprit distrait. Penser à mon prochain voyage en lisant un rapport… Revivre un échange houleux avec une collègue, au lieu de prêter attention à ce que me dit mon interlocuteur. Que ces sauts dans le futur ou le passé soient agréables ou non, j’ai manqué l'heure actuelle, l'expérience de l'instant présent !
Notre esprit s’échappe de cette façon presque la moitié du temps selon les études dans lesquelles les personnes choisies signalaient par SMS ce qu'ils faisaient, sentaient et pensaient tout au long de la journée. Ces excursions en pensées seraient liées à l'humeur négative, au stress psychologique chronique, à un état de rumination, à l'inquiétude ou la peur. Ces instants zappés n’ont rien de commun avec la rêverie délibérée.
Pendant des millénaires- cette pratique date de plus de 2500 ans- les cultures orientales ont pratiqué diverses formes de ce qu'on appelle aujourd'hui « Méditation de pleine conscience » Mindfulness et affirment qu’elle peut être une solution à la souffrance humaine. Cultiver l'attention à l'expérience perceptive du moment présent plutôt qu’aux  trains de nos pensées permet d’améliorer la clarté mentale et le calme et même favoriser la longévité.

 

La plupart du temps, je suis attentive à cultiver «l'attention», mais parfois, je choisis de faire abstraction de l’instant présent. Lors d’un récent voyage en TGV, trois adorables mais très turbulents et bruyants enfants ne cessaient de courir, crier, s’interpeller dans tout le wagon, j’ai choisi de  «faire la sourde oreille» avec «rêverie» plutôt que d'être «dans l'instant» avec tout ce charivari si dérangeant… Je ne suis pas encore une experte es mindfulness..

Choisir une sensation spécifique, liée à la respiration par exemple, sur lequel se concentrer et remarquer que lorsque notre esprit s'égare, il suffit de retourner l'attention vers ses sensations immédiates. Rester sur un mode de vigilance consciente permet selon beaucoup  de sages, - dont le Bouddha Siddhartha Gautama lui-même- de prêter de plus en plus d'attention dans la vie quotidienne et de vivre l’instant présent pleinement. La Mindfulness rend une personne plus heureuse et plus en santé.

 

Dans les années 1970, le biologiste Jon Kabat-Zinn de l'Université du Massachusetts Medical School a développé un programme ambulatoire laïque appelé réduction du stress basée sur la pleine conscience (MBSR). Le programme de huit semaines met en évidence deux aspects de l'attention: la capacité à focaliser l'attention volontaire, la réduction de nos pensées pour empêcher les distractions, et de voir les pensées, les sentiments et les sensations en les laissant « passer » sans jugement.

 Mindfulness peut améliorer les maux physiques et plus particulièrement la douleur chronique. Ces exercices qui réduisent le stress psychologique, peuvent faire diminuer la composante émotionnelle à la douleur, souvent très importante. En 1985, Kabat-Zinn et ses collègues ont inclus 90 patients souffrant de douleur chronique dans son programme de huit semaines. Ils ont mesuré leur niveau de douleur, l'humeur négative et l'anxiété avant et après leur participation. Les chercheurs ont constaté des réductions significatives de ces symptômes négatifs après la fin du programme, mais n'ont constaté aucun des changements bénéfiques chez les 21 patients qui avaient  reçu des méthodes de traitement traditionnelles telles que les blocs nerveux, thérapie physique et/ou les antidépresseurs. Étonnamment, les avantages tirés des exercices de Kabat-Zinn ont continué jusqu'à 15 mois après la fin du programme.

 

J’ai suivi cette formation Mindfulness qui m’a apporté un renforcement de la capacité de mon cerveau à prêter attention(1).  Dans une étude, David Creswell a démontré une amélioration psychologique accompagnée de changements dans la fonction immunitaire. La Mindfulness réduit les niveaux sanguins de protéines pro-inflammatoires, ce qui suggère que cette formation peut également réduire le risque de maladies inflammatoires comme le lupus et l'arthrite rhumatoïde. D'autres études indiquent que la formation pleine conscience peut soulager les symptômes de maux que le stress peut aggraver tels que le psoriasis, la dermatite, la fibromyalgie et syndrome du côlon irritable.(2)

Et l’action sur la longévité ? En 2012 psychologue Elissa Epel S. et ses collègues de l'Université de Californie à San Francisco ont montré que les télomères-  portions d’ADN situées à l’extrémité des chromosomes- de personnes distraites étaient plus courts que ceux dont l’esprit était le plus souvent ancré dans le présent (3). Or, en plus d’être un signe de vieillissement,  les télomères courts ont été associés par des scientifiques du John Hopkins Kimmel cancer center (USA) au développement de nombreux cancers…

Soyez attentifs pour être heureux et en bonne santé.

P.S. Il existe une appli smartphone pour cultiver l’attention  Regardez l’animation, elle est évocatrice des effets. En anglais basique J

SOURCES: Mindfulness-Based Stress Reduction, Mindfulness-Based Cognitive Therapy, and Zen Meditation for Depression, Anxiety, Pain, and Psychological Distress. W. R. Marchand in Journal of Psychiatric Practice, Vol. 18, No. 4, pages 233–252; July 2012.- Mindfulness Meditation - (1) Mon expérience du programme des 8 semaines de Mindfulness (2)Mindfulness-Based Stress Reduction training reduces loneliness and pro-inflammatory gene expression in older adults: A small randomized controlled trial-J. David Creswell ,Michael R. Irwin, Lisa J. Burklund, Matthew D. Lieberman, Jesusa MG Arevalo, Jeffrey Ma, Elizabeth Crabb Breen, Steven W. Cole . (3) télomère et vieillissement

Tag(s) : #Mes atouts- Santé

Partager cet article

Repost 0