Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai assisté  , samedi 9 octobre , à une conférence de madame Denise Desjardins, informée par Acouphène que je remercie vivement !

Agréable voyage dans un magnifique quartier parisien, sous un superbe soleil ! de beaux auspices..

Son entrée dans la salle est  presque magique tant il se dégage d'elle une sérénité immense . Elle s'installe, rappelle son âge (87 ans) - en grimpant sur une estrade à environ 90 cm du sol , confortablement parée de coussin et de belles étoffes. Son regard balaie chaleureusement la salle, je devrais dire, qu'il enveloppe les participants.. j'ai une place de choix, je la voie parfaitement.. la réunion débute par une courte méditation.. et elle salue en rappelant une phrase de Samiji : " l'homme a d'infinies possibilités, mais des probabilités limitées ". Elle commente en précisant que les " nuages "  sont ce qui nous empêchent de rejoindre l'essence pure de notre conscience. Le but d'une vie est de restreindre nos empêchements  (étiquettes, a-priori...) et ce travail nous demande une vigilance de tous les instants, de nous observer quotidiennement pour connaître nos conditionnements. Les "ruminations" sont des pensées nocives qui est nécessaires d'empêcher ou de résoudre.

Les questions commencent.. des personnes - dont souvent elle se souvient avec acuité - présentent leurs questionnements afin qu'elle les oriente.. Je vous confie les pensées fortes qui m'ont marquée au fil des réponses.
- " Donner "  est plus comblant que recevoir

- Chaque expérience qu'elle soit bonne ou pas, apprend quelque chose

- La Bhagya: jouir, apprécier les cadeaux de la vie, même difficile

- "Nous sommes normalement anormaux "

- La maladie fait faire des progrès rapides sur la voie

- Une notion qui m'importe beaucoup: le détachement sans le désinterêt.. continuer à aimer ce qui a été mais écouter son coeur sans dépendance.

- L'ego a peur de disparaitre et avec  la tendance à répéter les mêmes expériences, l'ego prouve qu'il est immortel.

- Compter ses chances au lieu de se désespérer dans ce qui ne va pas,  ne pas les  gâcher ses bienfaits  ! le ressentiment est un édulcorant de la haine et c'est à la personne que cela fait mal . Nous avons tous en nous, une zone de tranquilité , essentiellement gratitude, amour ,compassion.. mais  recouverte par "nos nuages " qui nous empêchent d'être en contact.  Il existe en nous tous,  ces germes de vérité qui doivent être developpés . La culpabilité, le ressentiment, le mécontentement .. gênent la croissance de ces germes. Le but d'une vie est de développer ses germes de vérités

- Un concept que je ressens et applique : lorsque nous ressentons de l'animosité ou du non - amour pour une personne.. se dire qu'elle aussi, possède derrière son apparence, cette zone de vérité; même si l'apparence est horrible, il existe sous cette apparence, un ETRE HUMAIN. Cotoyer des personnes difficiles aident à progresser plus vite (comme la maladie ).

- Acceptation ne rime pas avec résignation ? Absolument pas. Quand on se résigne, on pense : « Je suis obligé de supporter cette situation, mais elle me rend malheureux. » Derrière la résignation, il y a un « non » intérieur camouflé, une façon de se positionner en victime. Alors qu’accepter c’est consentir sereinement à un état de choses contre lequel on ne peut rien. Il s’agit de dire « oui » à ce qui ne peut être changé parce que cela fait partie du jeu de l’existence, qu’on le nomme destin ou karma ; et, dans un second temps, de changer ce qui peut l’être.

Ce fut une belle rencontre, qui finit par une très courte méditation. J'ai enfin vu un Sage.. et cela se voit ! D.D. est une vieille dame très , très digne, très élégante, espiègle, ayant beaucoup d'humour, un franc parler, une présence forte, complétement dans la vie d'aujourd'hui. Une preuve vivante que  grande spiritualité et vie sont super compatibles.

Elle m'a dédicacé un livre " la statégie du oui ".. tout un programme !

 "De la révolte au lâcher-prise "  DVD paru en 2008. En visionner quelques extraits ?

 

Tag(s) : #Au fil de ma vie, mes fantaisies..

Partager cet article

Repost 0