Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Jung disait que la plupart des névroses, sentiments de fragmentation, les impressions de vide que vit notre société sont les résultats d'un isolement de notre MOI conscient de l'insconcient.
Chacun de nous doit vivre une vie intérieure, d'une façon ou d'une autre; si nous tentons d'ignorer notre monde intérieur, l'inconscient trouvera un moyen de communiquer avec notre quotidien.

"Ce que nous ne voulons pas savoir de soi-même, finit par arriver sous forme de destin" a-t-il  dit .





Mais qu'est ce que l'inconscient?

 Ce serait un réservoir à énergie encore plus vaste que notre moi-conscient! Vous vous souvenez de la comparaison de Jung avec l'iceberg?
Selon Jung, des personnes ont sombré comme sur le Titanic, par collision avec leur inconscient.
Nous l'ignorons souvent, mais l'insconcient, est en contact permanent avec notre conscient, avec le sommet de l'iceberg.
Si je visualise une image de bien-être et qu'il n'y ait aucune interférences inconscientes face à ce bien -être désiré, mon corps répondra dans la nano -seconde par une détente! Avec une image positive, si j'énonce "la vie est belle" et qu'une partie de moi n'y croit pas, je réveillerai cette partie ; et à chaque fois que je le ferais, je mettrai de l'huile sur le feu en réveillant cette partie de moi incrédule . Et ,il s'en suivra une conséquence, plus ou moins grave.

Il est possible d'apprendre à dialoguer avec son inconscient tout comme il est possible d'apprendre une langue étrangère. Cet apprentissage ne résoud pas seulement les conflits intérieurs, les névroses mais la découverte d'une source de croissance, de renouveau, de force, de sagesse. Cette découverte par l'imagerie intérieure nous connecte à qui nous sommes vraiment et nous réunifie.
Alors, tentons de dialoguer avec notre inconscient...

Tag(s) : #Au fil de ma mue

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :