Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je voulais vous confier un extrait de l' interview de l'astronaute Edgar MITCHELL..              

Ce scientifique - il a un doctorat de Harward et du prestigieux  MIT -   a marché sur la lune lors de la mission Apollo 14 , le 5 fevrier 1974 ! Il a vécu d'extraordinaires expériences et a crée
l'institut des sciences noétiques . Noé vient du grec ancien et désigne " la connaissance intérieure".. Cet institut mondialement reconnu, effectue des recherches sur la conscience afin de  combler le fossé entre les explications scientifiques et les explications religieuses et culturelles sur l'Homme, son existence, sa finalité.
Il dit que c'est la faute à Descartes si la science s'est désinteressé de la conscience en postulant que le matériel et le spirituel étaient deux domaines différents, sans interaction. Ceci favorisa la naissance d'une science totalement matérialiste..
 " Science sans conscience n'est que ruine de l'âme" a dit Rabelais mais c'était avant....

Je vous écris le passage qui m'interpelle:
" La distance la plus longue est-elle celle qui sépare la terre de la lune, ou celle qu'un homme parcourt durant son existence, en quête de lui-même ? Edgar Mitchell ...... mû par la conviction que la voie sur laquelle est engagée l'humanité, n'a pas d'avenir. A moins qu'elle ne soit convaincue de la réalité et de l'importance fondamentale des expériences de la conscience..."

" en quête de lui-même ?"... cela résonne et raisonne en moi.. c'est d'ailleurs presque  le titre de mon blog ...
Je suis également tentée de croire que la voie sur laquelle nous sommes, n'est pas la bonne.. ce matérialisme à tout crin...

http://www.canalacademie.com/IMG/jpg/malraux.jpgAndré Malraux avait " prédit " en 1955 :  « La civilisation moderne, la civilisation du siècle des machines, tente de rationaliser le problème moral ; elle a substitué un fantôme aux profondes notions de l'homme qu'avaient élaboré les grandes religions. Or la science ne tend pas à une notion de l'homme mais à la connaissance du cosmos ». C'était là pour Malraux  « la plus terrible menace qu'ait connue l'humanité ».  Il conclut cette interview par cette phrase : « Je pense que la tâche du prochain siècle va être d'y réintégrer les dieux  »   qu'il reprendra *  des années plus tard en : "le XXI ème siècle sera spirituel ou ne sera pas "
Nous n'en prenons pas tous, le chemin...

Source: le magazine de l'INREES
* Pour en savoir plus sur cette controverse:  "Malraux -a -t- il dit ou pas cette phrase" 
 


 

 
       
Tag(s) : #Au fil de ma mue

Partager cet article

Repost 0